Le château de la Rivière, une exérience oenotouristique au coeur de Fronsac

Le goût des vins d’ailleurs Le forum Voyages & Vins Forums Voyages & Vins – en France Oenotourisme dans le Bordelais Le château de la Rivière, une exérience oenotouristique au coeur de Fronsac

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #8982
    François Potevin
    Maître des clés

    Le Château de la Rivière possède tous les atouts d’une destination oenotouristique prisée pour découvrir le vignoble bordelais. Un château du XVIème siècle entretenu avec style, 65 ha de vignes au cœur de l’appellation Fronsac, 25km de caves creusées dans les carrières sous le château, des chambres d’hôtes, une vue imprenable sur la vallée de la Dordogne. Et une équipe d’accueil de choc !

    Le château

    Le Château de la Rivière s’inscrit dans la continuité géographique des nombreux monuments historiques qui surplombent la vallée de la Dordogne. A l’image des châteaux de Monrecour, de Beynac, de Castelnaud-la-Chapelle, ils nous font voyager dans l’histoire.

    Si son architecture actuelle date du XIXème siècle, le monument historique fut édifié au XVIème siècle. Construit en haut d’un côteau de l’AOC Fronsac, il domine les vignes du domaine et la vallée de la Dordogne. Vue imprenable !

    Le domaine

    Le domaine est le plus gros de l’appellation Fronsac. Il s’étend sur 65 hectares de vignes, sur les 840 ha que compte l’appellation. Son terroir argilo-calcaire, typique de l’AOC Fronsac, est plus favorable à l’expression du merlot qu’à celle du cabernet sauvignon. Le merlot couvre donc 84% de la surface plantée, suivi du cabernet franc (8%), du cabernet sauvignon (6%) et du malbec (2%). Le domaine compte également deux parcelles de cépages blanc : le sauvignon blanc et le sauvignon gris.

    Les vins

    Le château vinifie 4 vins :

    • Un vin blanc, assemblage de sauvignon blanc et de sauvignon gris. Il présente une belle acidité, une texture grasse et des arômes agréables de pêche et d’agrumes (12€ la bouteille)
    • Un rosé de pressée léger, vinifié à base de merlot et de malbec à la robe pâle (10€ la bouteille)
    • En rouge, le premier vin, le Château de la Rivière, est un vin de garde. Sur le fruit rouge, voire noir, il exprime un bel équilibre, de la puissance et des tanins soyeux (~20€ la bouteille, en fonction des millésimes)
    • Le second vin, les Sources, est à boire plus rapidement (10€ la bouteille)

    Comme souvent, c’est la passion du vin qui en parle le mieux !

    La dégustation a lieu dans la salle d’armes du château, ce qui n’est pas sans un certain charme.

    Les activités oenotouristiques

    Fort de ces atouts, le domaine propose de nombreuses activités oenotouristiques qui répondent à la demande croissante de ce marché.

    • La présentation du domaine et de l’histoire du château, suivie de la visite des caves souterraines, puis d’une dégustation des vins du domaine est ouverte à tous (9€ par personne)
    • Le domaine propose également 5 chambres d’hôtes. Il faut compter de 150€ à 300€ la nuit. Mais à ce prix-là, vous expérimentez la vie de châtelain !
    • Une piscine s’est d’ailleurs glissée entre le château et ses vignes
    • Plus récemment, le domaine a développé son activité évènementielle (concerts, festivals…)
    • Enfin, les kilomètres de caves creusées dans les carrières sous le château permettent l’organisation d’Escape games passionnants.

    Le domaine possède tous les atouts pour proposer une expérience oenotouristique des plus abouties. Pourquoi ne pas aller plus loin en proposant davantage de dégustations, plus larges, dans la salle d’arme par exemple ? Ou encore en proposant d’associer les citadins aux différentes étapes du travail de la vigne et dans le chai, sur le modèle du parrainage de vignes ? Un temps envisagée, l’activité de restauration est interrompue depuis la pandémie de Covid19.

    Pour manger

    Le château ne disposant pas de services de restauration, nous avons testé 3 restaurants des alentours :

    • La guinguette face à l’eau. A 2 km du château, cette guinguette est à éviter. Ni l’accueil, ni la cuisine, ni les alentours ne donnent envie.
    • La guinguette de la vieille tour. Située en face de Libourne et à la confluence de l’Isle et de la Dordogne, l’accueil y est chaleureux, le cadre apaisant et la cuisine tout à fait correcte.
    • Le bord d’eau. Le restaurant est posé sur la berge de la Dordogne dans la commune de Fronsac. Le style est plus « vieux jeu » qu’à la guinguette, et les prix y sont plus élevés, mais la cuisine y est très bonne. Posez-vous dans la veranda, commandez un verre de vin et attendez le passage du mascaret !

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par François Potevin. Raison: ajout des liens
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par François Potevin.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 1 semaine par François Potevin.
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.