Mettez du Barolo dans votre cave à vin !

Les vignobles italiens

Les vignobles italiens

Saviez-vous que l’Italie est le deuxième pays producteur de vin au monde derrière la France ?  Contrairement à la France où les vignobles se concentrent sur un nombre limité de régions au sud et à l’est du pays, l’Italie est entièrement couverte de vignobles : du Piémont à la Toscane, des Abruzzes à la Sicile en passant par les Pouilles. Certains de ses vignobles déjà réputés mériteraient une reconnaissance internationale plus forte, à la hauteur des vins qu’ils produisent. Parmi eux, le Barolo, petit vignoble  des collines du Piémont, a su se métamorphoser au cours des dernières décennies pour venir rivaliser aujourd’hui avec les plus grands noms européens du vin.

« Vin des rois, roi des vins »

Le collines du vignoble de Barolo

Le collines du vignoble de Barolo

Dans les collines qui entourent le village de Barolo, situé entre Turin et Gêne dans la province de Coni, on produit chaque année 6 millions de bouteilles de vin rouge sous l’appellation d’origine contrôlée Barolo (DOCG: Denominazione di origine controllata e garantita, l’équivalent de nos AOC). Auxquelles on peut ajouter 2,5 millions de bouteilles supplémentaires produites sous l’appellation voisine de Barbaresco. Chiffres à comparer avec les 200 millions de bouteilles produites chaque année en Bourgogne.

Connus dès le moyen âge, les vins de Barolo sont appréciés des rois et des papes: « Vin des rois, roi des vins » en est la devise. Il a alors la réputation d’être un vin fort aux tanins rugueux, et de devoir vieillir plusieurs longues années avant d’atteindre son potentiel. Jusqu’à 20 ans sont parfois nécessaires pour assouplir ses tanins. Depuis quelques décennies, de nouvelles générations de vignerons ont porté cette appellation au sommet, en intégrant les nouvelles techniques de vinification, et en trouvant l’équilibre délicat entre tradition et modernisme qui fait que Barolo produit aujourd’hui des vins magnifiques sans jamais s’être renié.

Une comparaison avec les plus grands vins s’impose

Le cépage Nebbiolo

Le cépage Nebbiolo

Cette visibilité nouvelle des vins de Barolo impose une comparaison avec les vins de Bourgogne, avec lesquels ils présentent de nombreuses similitudes. De la même façon que le Pinot Noir est le  cépage exclusif des vins rouges bourguignon, les vins de Barolo et Barbaresco sont vinifiés à partir d’un seul cépage: le Nebbiolo. Cépage local du Piémont par excellence, il donne aux vins leur puissance est cette capacité exceptionnelle au vieillissement.

Par ailleurs, comme en Bourgogne, le terroir du Barolo est segmenté en une multitude de petits « climats ». Les climats sont ces parcelles de vignes dont on a identifié des caractéristiques viticoles communes. Ces climats vont donner des vins très différents à partir du même cépage. On retrouve cette similitude dans le nommage des vins où les noms des villages sont utilisés pour identifier les différents climats. Barolo, Castiglione Falletto, Serralunga d’Alba, La Morra, Novello, Monforte d’Alba, Verduno, Grinzane Cavour, Diano d’Alba, Roddi et Cherasco sont autant de villages qui vont permettre d’identifier un vin de Barolo.

Des vins à faire vieillir en cave

Les vins de Barolo vieillissent au moins 3 ans en fûts de chêne, 5 ans pour les Barolo « réserve ». Ce qui leur ajoute des tanins boisés qui vont se fondre dans la structure tanique du vin. D’où l’importance du vieillissement en cave, qui va laisser le temps à ces tanins de s’assouplir jusqu’à atteindre un équilibre recherché entre le fruit et le bois. Plusieurs années de vieillissement en cave sont conseillées.

La robe des Barolo, d’un rouge grenat aux reflets orangés peut faire penser à première vue à la robe des Côtes du Rhône. Le nez se fait sur des fruits noirs et les arômes peuvent tendre vers des notes de café, de réglisse et d’épices. En bouche, on notera une puissance longue et une finale tannique dont l’astringence dépend de la durée de vieillissement. Ces vins corsés et racés s’apprécieront sur des viandes rouges, gibiers, truffes et champignons.

Mettez du Barolo dans votre cave !

Bouteille de BaroloAujourd’hui les vins de Barolo représentent  la fine fleur des vins italiens. J’en veux pour preuve le dernier classement du « Best Italian Wine Awards » 2013. Dans le top50 des vins produits en Italie, on ne trouve pas moins de 11 vins du Barolo, qui y est par ailleurs l’appellation la plus représentée.

Appellation à la renommée récente et relativement sous-évaluée, Barolo présente en outre un rapport-qualité prix qui reste bien plus attractif que celui de ses comparses bourguignons et bordelais, ce qui en fait une belle opportunité de découverte. Pour rappel, les vins italiens ne représentent qu’1% des vins consommés en France. Une injustice, se dit-on après avoir bu un Barolo !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *