Les vins de la Ribera del Duero

Le Douro (Duero en espagnol) est un fleuve qui traverse le nord de l’Espagne et du Portugal pour se jeter dans l’océan atlantique dans la ville de Porto. Ce fleuve n’est pas inconnu des amateurs de bon vin. En son amont, il tempère le climat du vignoble de la Ribera del Duero en Espagne. En son aval, il creuse les côteaux de la vallée du Douro au Portugal, vignoble connu pour ces vins de l’appellation Douro et pour ces vins mutés : le Porto.

Méconnue du grand public, La Ribera del Duero est une des DO (Denominacion de Origen, les appellations espagnoles) les plus récentes, et les plus qualitative d’Espagne. Située à 150 km au nord de Madrid, dans la région de Castille-et-Léon, ses côteaux s’étendent à plus de 700 mères d’altitude sur plus de 100 km de part et d’autre du fleuve Duero.

@citylifemadrid.com

Prometteuse et de plus en plus remarquée à l’international, l’appellation pâtit de moins en moins de l’ombre qu’a pu lui faire, à une époque, sa réputée voisine : la Rioja.

Un vignoble tout nouveau

Le vin a toujours été plus ou moins présent dans la région de Castille-et-Léon. Mais ce n’est qu’au XIIème siècle que les moines de l’abbaye bourguignonne de Cluny décèlent sur les rives du Duero un véritable potentiel viticole.

A cette époque, la région est bouleversée par les changements de contrôle entre les Maures venus du Maghreb, qui freinent la production de vin depuis leur invasion en 711, et les catholiques qui l’encouragent.

Ce sont ces derniers qui prennent définitivement l’avantage au XVème siècle, et la viticulture locale peut commencer à prospérer.

Néanmoins, pendant des siècles, c’est la Rioja voisine qui va captiver l’attention des observateurs avisés. Personne ne prête véritablement attention à la Ribera del Duero, qui n’obtient son appellation, la fameuse DO, qu’en 1982 !

Cette année-là, l’appellation ne compte que 9 exploitations qui se répartissent les 6000 hectares plantés. 35 ans plus tard, ce sont près de 10 000 viticulteurs rassemblés dans 300 exploitations qui se répartissent les 22 000 hectares de l’appellation !

Un vignoble résolument tourné vers la qualité

Aussi discrète soit-elle, l’appellation Ribera del Duero est en train de se faire un nom. En témoigne les 333 vins notés au moins 4,5/5 sur l’application Vivino. C’est 56% de plus que l’appellation Rioja, dont la surface est pourtant 3 fois plus grande.

La raison de cette notoriété naissante ? Les efforts de quelques vignerons locaux investis dans la qualité, qui ont créé une dynamique vertueuse. A l’instar d’Alejandro Fernandez, du domaine Pesquera, à qui la région doit probablement l’obtention de l’appellation DOC en 1982. Ce sont souvent des histoires de ruptures avec les habitudes confortables qui font les grands vignobles. Et c’est bien l’histoire d’Alejandro Fernandez, qui a misé sur le cépage espagnol de référence : le Tempranillo. Il rompt en cela avec la tradition locale des assemblages, incarnés par la maison Vega Sicilia, l’autre grand domaine de la Ribera.

 Ribera del DueroRioja
Surface de l’appellation (ha)22 00065 000
Production de vin (millions hl)60300
% de la production destinée à l’export14%37%
Rendement (hl/ha)2748
Nombre de vins sur Vivino noté >=3,5649512179
Nombre de vins sur Vivino noté >=4,5333213

D’ailleurs, depuis 2008, l’appellation est éligible au statut de DOCa, l’appellation d’origine contrôlée qui récompense les vignobles faisant preuve d’une stabilité qualitative durable. Mais ce titre ne semble pas intéresser les vignerons locaux, qui ne l’ont à ce jour toujours pas revendiquée.

Des vins taniques et structurés

Les vins de la Ribera del Duero sont essentiellement des vins rouges, vinifiés à partir du cépage Tempranillo, localement appelé Tinto Fino. L’appellation autorise également la culture du Cabernet Sauvignon, du Merlot et du Malbec, principalement destinés à valoriser le Tempranillo dans des assemblages savants.

Pour être éligible à l’appellation, un vin rouge de la Ribera del Duero doit contenir au moins 75% de Tempranillo et 95% de Tempranillo+Cabernet Sauvignon+Malbe+Merlot. Les autres cépages rouges comme la Grenache ne sont donc présents que sous forme de traces.

La réputation de la région tient également à son climat. En raison de l’altitude à laquelle sont plantées les vignes, les écarts de température sont élevés en été. Ils peuvent aller jusqu’à 40° le jour et passent régulièrement sous la barre des 15° la nuit. Ces écarts permettent aux baies de développer leur sucrosité tout en conservant leur acidité. C’est la condition nécessaire à la production de vins structurés de longue garde. C’est la caractéristique des vins de la Ribera del Duero de marcher sur deux jambes : la matière, aux tanins robustes et l’acidité qui l’équilibre.

Alors que la région a souffert de la mode des vins concentrés et boisés dans les années 2000, la tendance va aujourd’hui vers des vins de terroir. Plus authentiques, ces vins révèlent le véritable potentiel de l’appellation.  

Crianza, Reserva, Gran Reserva

En résultent des vins rouges à la robe intense.

Au nez, ils libèrent des arômes primaires de fruits rouges et de fruits noirs pour les vins les plus jeunes.

  • Les Crianza, ces vins élevés au moins 12 mois en fûts de chêne, développent des arômes plus complexes d’épices, de vanille et de pain grillé.
  • Les Reserva ont eux été élevés 36 mois dont au moins 12 en fûts de chêne. Ils libèrent des arômes tertiaires de fruits confits et de cuir.
  • Quant aux Gran Reserva, élevés 60 mois dont au moins 24 en fûts, ils sont d’une grande élégance et révèlent une complexité aromatique exceptionnelle. 

En bouche, les vins sont charnus, structurés et équilibrés. Ils présentent une belle longueur en bouche et des tanins agréables qui s’arrondissent avec le temps.

Spécificité locale, les vins de la Ribera del Duero peuvent encore être issus d’assemblages de millésimes différents. C’est le cas de ce Reserva de la Vega Sicilia.

Aucun commentaire jusque-là - Vas-y, lance-toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *