Apprendre le vin à l’heure du confinement

La crise sanitaire que nous traversons depuis début Mars en France nous impose de rester chez nous. Elle bouleverse nos repères et Dieu seul sait pour combien de temps. Nous n’avons pas d’autre choix que de donner du sens à notre confinement forcé ! En sortir plus costaud en faisant du sport, plus débrouillard en bricolant, plus cultivé en lisant. C’est également l’occasion d’apprendre à apprécier le vin sous toutes ses coutures !

Vinsdumonde.blog fait le tour des films qui nous font découvrir l’univers du vin, des podcasts qui nous permettent de développer notre culture vinicole, des MOOCs et des formations pour progresser dans notre connaissance du vin.

Les films et les documentaires

Nous vous proposons trois références pour parfaire votre culture cinématographique viticole !

  • L’article bien nommé « into the wine » que nous avons écrit il y a quelques mois. Il liste les films sur l’univers du vin, français et internationaux, que nous avons préférés. Sideways, le premier grand film américain qui a lancé le style du roadtrip oenologique. Saint-Amour, son pendant français dans lequel Gérard Depardieu fait comme à la maison. Et bien d’autres films disponibles ici ou là en streaming
  • Un autre article, plus ancien, nous parle des documentaires sur le vin. Ils mêlent des images magnifiques et des discours engagés.
  • Nous vous conseillons de profiter du confinement pour regarder la série d’arte « Des vignes et des hommes« . Fidèle à son style, cette production d’arte nous fait voyager à travers des vignobles lointains : en Hongrie, au Japon, en Polynésie. Tant que vous êtes sur Arte, regardez également la série-reportages Punkovino, un tour d’Europe des vignerons iconoclastes à la recherche du vin le plus naturel possible, le tout en musique. Laissez-vous aller !

Enfin, si vous êtes abonnés à Netflix, vous y trouverez deux films sur le vin qui valent le détour :

  • « Le goût du vin » est l’histoire d’un jeune apprenti sommelier noir-américain tiraillé entre sa passion et la pression familiale. C’est un drame américain résolument moderne qui nous apprend sur la façon dont les anglo-saxons perçoivent l’univers du vin. Si le film tombe parfois dans les clichés les plus grossiers, sa modernité est rafraichissante.
  • « Sour grapes » (les grappes acides) est un documentaire américain qui retrace l’histoire de Rudy Kurniawan, le premier grand contrefacteur de grands vin, tombé en 2014. Cette plongée dans le microcosme américain des investisseurs du vin est édifiante.

Les podcasts

Les podcasts ne sont pas morts ! Ils vivotent même plutôt bien et le confinement pourrait bien leur donner une deuxième jeunesse. Ces enregistrements audio de quelques minutes à une heure sont téléchargeables ou streamable sur mobile. Ils constituent d’excellents outils pour construire sa culture générale.

  • Chez Vinsdumonde.blog, nous suivons les podcasts du vin pas à pas. Nous apprécions autant le choix et la technicité des sujets que la pédagogie de Yann.
  • Nous apprécions également la célèbre chronique du vin sur France Inter. Ambiance très « France Inter », mais ça s’écoute avec plaisir !
  • Dans le cadre du confinement, Le Petit Ballon a sorti un podcast presque quotidien sur Instagram, orienté vers l’apprentissage du vin. C’est à 19h30 et ça s’appelle l’Ecole du Vin LPB !
La chronique du vin, sur France Inter

Les MOOCs

Connaissez-vous le concept de MOOC ? MOOC signifie Massive Open Online Course, soit en français, des cours d’enseignement diffusé sur internet. Depuis quelques années, ils se sont multipliés, dans des secteurs très différents et à l’initiative de structures de tous bords.

Nous avons fait le tour des MOOCs dédiés à l’apprentissage du vin, mais sommes un peu restés sur notre faim ! Nous avons bien identifié le MOOC de Cafa Formation qui semble très accessible, mais le site est actuellement hors de service. Victime de son succès ?

Plus intéressants, de nombreux cours de culture générale sur le vin et d’oenologie sont disponibles en ligne, sans qu’ils portent nécessairement le nom de MOOC. Nous avons retenu les cours d’eccevino. Ils se présentent sous la forme de dizaines d’articles en ligne, gratuits et thématiques : les cépages, l’élevage, les métiers du vin sont autant de sujets abordés par l’équipe d’ecce vino.

Les formations à distance

Et si les semaines de confinement étaient l’occasion de passer votre diplôme de sommelier ? De nombreux organismes proposent des formations en ligne sur le vin. Les plus sérieux dispensent des certificats plus ou moins reconnus attestant du succès de la formation. Parmi les certificats les plus reconnus internationalement : le WSET, le Court of Master Sommeliers (CMS), le Master of Wine, le Master Sommelier.

Le WSET (Wine & Spirit Education Trust) est un organisme anglais qui encadre le diplôme de sommelerie le plus reconnu à l’international. Il s’agit plus d’une certification qu’un diplôme d’ailleurs, mais elle est accessible à tous et propose 3 différents niveaux de certification :

  • Le WSET 1 : il s’adresse aux personnes n’ayant pas ou peu de culture générale sur le vin. C’est une initiation simple aux concepts de base de la viticulture et de la vinification, mais aussi de la dégustation et du service du vin.
  • Le WSET 2 : les principaux cépages internationaux et vignobles du monde sont étudiés. Ainsi que les techniques de la vinification, de la dégustation et des accords mets-vins. Il s’adresse aux amateurs de vin ayant des premières bases en dégustation.
  • Le WSET 3 : Il s’adresse à une audience d’un niveau avancé et permet à ses étudiants de se perfectionner dans 2 modules principaux : les techniques approfondies de la viticulture et de la vinification, et celles de la dégustation (à l’aveugle !).

Vous pouvez vous inscrire directement au niveau 1, 2 ou 3 qui vous semble le plus adapté à votre état de connaissances. En revanche pour les niveaux 4 et 5 qui s’adressent à un public expert, le WSET 3 est un prérequis. Le WSET propose également des certifications en spiritueux et en saké !

En France, plusieurs organismes agréés par le WSET proposent les cours de préparation et organisent l’examen de passage de la certification.

  • Parmi eux, le Coam (Cours d’Oenologie And More) organise des cours de préparation en présentiel, mais aussi à distance. La préparation du WSET 2 se fait par exemple en 6 semaines et coûte 420€. L’offre se présente sous la forme d’un coffret d’étude contenant un livre que vous recevez par courrier et l’accès à un campus virtuel pour accéder aux modules de formation en ligne. Il faudra néanmoins attendre la fin du confinement pour passer l’examen, qui a lieu en présentiel, à Paris.
  • Oenovino.paris propose également une formule de formation à distance sur le même modèle que le Coam. Il est également agréé auprès du WSET.

Et si le confinement vous donnait l’opportunité d’initier une reconversion professionnelle ?!

Vous connaissez d’autres films, documentaires, podcasts, MOOC et formations sur le vin que vous souhaitez nous conseiller ? Postez en commentaire de cet article ou sur nos réseaux sociaux et nous relaierons l’information !

#LaVigneContinue

Pour le moment, il n'y a qu'un commentaire

Régis Chaigne

Article complet et intéressant.Le vin fait partie de la culture et pourquoi pas profiter de cette période pour approfondir ses connaissances ?

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *