Au coeur de Beaune, une dégustation des vins de Bourgogne à ne pas manquer

Au milieu du vignoble bourguignon, entre Dijon au nord et Chalon-Sur-Saône au sud, Beaune est la capitale des vins de Bourgogne. En face des hospices, rendus célèbres par Louis De Funès dans la grande vadrouille et par la traditionnelle vente de charité (1), se trouve l’ancien Couvent des Cordeliers qui héberge aujourd’hui le Marché aux Vins. C’est en cet endroit qu’une maison de négoce vous propose une dégustation de Bourgogne qui vous laissera un souvenir mémorable.

L’entrée se fait par une petite vitrine commerciale du marché au vin. Rien ne laisse à penser, à ce stade, du décor qui se cache derrière ce petit comptoir, où vous aurez à régler 10€ par personne pour vous voir remettre un taste-vin (petite coupe métallique utilisée pour déguster du vin).

La Cave du Couvent des Cordeliers, un parcours libre pour déguster les vins d’appellations génériques

Tonneau de dégustation avec taste-vin, Cave du Couvent des Cordeliers

La dégustation se présente sous la forme d’un parcours qui vous amène d’abord dans la Cave. Seuls dans ce décor sombre, vous passez entre 2 murs de bouteilles qui vieillissent tranquillement pour arriver aux premiers stands de dégustation. Ils se présentent sous la forme de tonneaux, éclairés à la bougie.

Commence alors la découverte des vins blancs, dans un voyage à travers ce que la Bourgogne sait faire de mieux : vous remplissez votre taste-vin d’un Chardonnay appellation régionale, un classique dans la région, puis vous continuez la visite à travers les crus, en tapant à chaque fois un peu plus haut. Des panneaux indiquent ça et là la présence de cuvées aussi vieilles qu’insolites, à l’image de la « cuvée du maréchal », millésime 1942 !

En passant devant l’ancienne chapelle du couvent, vous découvrez le vin de Chablis avant d’attaquer la côte Chalonnaise (vignoble au sud de Beaune) avec un Mercurey, puis la côte Mâconnaise (encore plus au sud) avec un Pouilly-fuissé.

Des crachoirs jalonnent ce chemin de croix, pour vous permettre d’apprécier le spectacle jusqu’au bout.

La salle des Chapitres abrite les plus grands vins rouges de Bourgogne

Salle des Chapitres, dans l'ancienne église des Cordeliers

Salle des Chapitres, dans l’ancienne église des Cordeliers

En montant les escaliers, vous accédez à l’impressionnante salle du Chapitre, ancienne église des Cordeliers datant du 15ème siècle. Dans ce décor solennel, vous êtes accueilli par un sommelier qui va vous accompagner le reste de la visite pour répondre à vos questions.

C’est alors au tour des vins rouges. Le défilé de 1er Crus peut commencer : Savigny –Les-Beaunes, Aloxe-Corton, Volnay, Pommard, Chambolle-Musigny, Morey Saint-Denis.

Je me dois de vous poser tous ces noms sur une carte :

Carte des vins de Bourgogne

A chaque étape, le sommelier met des mots sur les arômes, explique l’histoire de telle ou telle parcelle, précise des points théoriques sur la vinification. Dans cette ambiance de plus en plus décontractée, profitez de l’occasion pour lui poser toutes les questions qui vous sembleraient ridicules en temps normal.

Vous faites des aller-retours entre le Savigny-les-Beaune et le Volnay pour comparer les deux, tester votre palais, vous faire un avis. Les crachoirs se remplissent.

Le parcours se finit avec le passage par la boutique, où vous retrouverez tous les vins que vous avez dégustés, que vous pourrez alors acheter. Il est toujours possible à ce stade de faire demi-tour pour regoûter un des vins avant de passer à l’achat !

A la sortie, la lumière du jour pique les yeux. Il est l’heure d’aller faire une sieste dans la cour de l’Hôtel Dieu.

Les plus :

  • Le décor, superbe, calme, propice à la dégustation
  • Les sommeliers, qui assurent la dimension pédagogique et mettent l’ambiance
  • La qualité des vins proposés à la dégustation

Les moins :

  • La longueur et le nombre de vins. Difficile de maintenir les papilles en état d’apprécier la vingtaine de vins proposés : si vous n’êtes pas habitués à déguster, faites impasse sur les vins qui ne vous attirent pas !
  • Le manque d’informations pédagogiques dans la première étape de la visite, à la Cave
  • L’affluence : des groupes parfois trop nombreux empêchent de prendre le temps que la visite mérite.

A noter que pour les groupes, le marché aux vins propose des formules spéciales : http://www.marcheauxvins.com

(1) La vente des hospices de Beaune est une vente aux enchères des vins de Bourgogne les plus prestigieux. C’est une vente à la bougie, c’est-à-dire que les acheteurs peuvent surenchérir jusqu’à ce que la bougie s’éteigne. La recette de la vente est destinée à financer les hôpitaux de la région et des projets de recherche médicale.

Aucun commentaire

J

Ah tu n’as pas répondu à une question essentielle : ça sert à quoi le Bourgogne finalement ?

Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *