Quatre vignerons à visiter en Bourgogne

Besoin d’un weekend à la campagne? De remplir votre cave à vin? Ou tout simplement d’aller au contact des vignerons, les entendre vous parler de leur métier et déguster leur vin ?

A deux heures de Paris, la Bourgogne saura vous accueillir. Les vignerons bourguignons présentent en effet cette particularité qu’ils font non seulement de très bons vins, mais ils adorent en parler et le faire connaître. Pour cela, ils ouvrent grand les portes de leurs clos et accueillent chaleureusement le visiteur ! Nous avons visité de nombreux domaines et sélectionné pour vous ces quatre vignerons, représentatifs de la richesse et de la diversité de la Bourgogne.

  • Avant de décoller pour ce voyage de 150 kilomètres à travers la Côte de Nuit, La Côte de Beaune, la Côte Chalonnaise et la Côte Mâconnaise, quelques conseils pratiques:
    Appelez toujours le vigneron avant de vous présenter. A certaines périodes de l’années, ils peuvent être occupés dans la vigne ou dans le chai.
  • Nous vous conseillons également d’acheter quelques bouteilles avant de partir en fonction de la qualité de la visite. C’est le minimum pour remercier le vigneron du temps qu’il a passé avec vous. Généralement, vous le le regretterez pas 🙂

1 – Domaine Roumier, Chambolle-Musigny, Côte-de-Nuit

Téléphone: +33 3 80 62 86 37
Site Web: http://www.roumier.com/
Adresse: 4 Rue de Vergy, 21220 Chambolle-Musigny, France

le Clos Vougeot, emblème de la Bourgogne

le Clos Vougeot, emblème de la Bourgogne

Surplombant d’à peine quelques mètres le célèbre Clos Vougeot, Chambolle-Musigny est un petit village bourguignon qui ne doit surtout pas s’agrandir tant sa terre est précieuse. Centre névralgique de la Côte de Nuit, ce petit village est une concentration de Premiers Crus – on en compte 24 – et de Grands Crus: les Bonnes Mares et Musigny.

Parmi les familles de vignerons qui comptent à Chambolle-Musigny, il y a les Roumier. Leur histoire remonte à 1924 quand Georges Roumier prend en main le domaine familial. Trois générations plus tard, ils sont plusieurs à se partager les parcelles du domaine familiale, dont les chais s’étendent le long de la rue Vergy :

  • Laurent Roumier – Earl Roumier Laurent, au coin de la rue du Tilleul
  • Christophe Roumier – Roumier Georges Domaine, son frère, en face
  • Madame Roumier – Domaine Hervé Roumier, une branche cousine, un peu plus haut dans la rue

Nous vous partageons les coordonnées de Christophe, pour le prestige de sa carte: 3 premiers crus et pas moins de 5 grands crus!

L’accueil: 3/5

Le domaine: 4/5
Avant ou après la dégustation, allez vous promener jusqu’au château du clos Vougeot, à quelques centaines de mètres de là.

Le vin: 5/5 – Les plus belles références des Côtes de Nuit.
Grands Crus: Bonnes Mares, Musigny, Corton Charlemagne, Charmes Chambertin, Ruchottes Chambertin
Premiers Crus: Morey-Saint-Denis “Clos de la Bussière”, Chambolle-Musigny “Les Gras”, Chambolle-Musigny “Les Amoureuses”

Prix: ces grandes appellations ont un prix ! Comptez 50€ pour un Premier Cru et jusqu’à plusieurs centaines d’euros pour un Grand Cru. Le domaine Hervé Roumier propose des références plus abordables.

2 – Domaine Michel Prunier et Fille, Côte-de-Beaune – Auxey-Duresses

Site web: http://www.domainemichelprunieretfille.com/
Téléphone: +33 (0)3 80 21 21 05
@email: domainemichelprunier-fille@wanadoo.fr
Adresse: Route de Beaune 21190 AUXEY DURESSES

Le caveau de dégustation

Le caveau de dégustation

Situé à 10 km au sud-ouest de Beaune, Auxey-Duresses est un petit village de quelques centaines d’habitant encaissé entre les coteaux. Le village compte 27 producteurs, dont 6 de la famille Prunier. C’est ainsi que ça se passe dans le vignoble bourguignon. De générations en générations, les anciens transmettent à leurs enfants leur savoir-faire et les parcelles se partagent à chaque héritage.

A ce titre, la parcelle les Sizies est révélatrice. Classée en Premier Cru, une grosse douzaine de propriétaires se partagent aujourd’hui ce bout de vigne de 1,6 hectares.

C’est une affaire familiale bien rodée que font tourner Michel, sa femme et sa fille. Le premier s’occupe de la vigne et du chai, la seconde de la partie administrative et de la comptabilité, la troisième de la partie commerciale et de la visite.

L’accueil: 5/5 – le point fort de la famille Prunier
Que ce soit par Michel ou sa fille, vous serez toujours reçus avec le sourire chez les Pruniers. L’un comme l’autre aiment parler de leur vin. Il ne faut pas beaucoup pour les lancer sur le sujet. Que vous soyez débutants ou professionnels, ils sauront trouver les mots pour vous captiver.
On accède au caveau de dégustation par la cour. Convivial, en pierres de taille, on a du mal à le quitter. La cave, typiquement bourguignonne, est située juste derrière. Vous y retrouverez l’esprit de la Bourgogne: des fûts de tous âges, des supports au remuage pour le crémant.
S’il a le temps, Michel poussera la visite jusqu’au chai, situé à quelques centaines de mètres à la sortie du village.

Le domaine: 3/5
On a vite fait le tour d’Auxey-Duresse. Poussez la visite jusqu’à Meursault, 2km plus loin. Vous succomberez au charme de cette petite ville.

Le vin: 4/5 – Un beau tour d’horizon des appellations des Côtes de Beaune.
En appellation village, le domaine vinifie en Côte de Beaune, Haute Côte de Beaune, Chorey les Beaune, Auxey-Duresses et Pommard
En 1er Cru: Auxey-Duresses (le Clot du Val), Beaune (les Sizies) et Volney (les Caillerets)
Du côté des blancs, pas de premiers crus, mais nous vous conseillons l’Auxey-Duresses vielles vignes, le Chorey-les-Beaune et le Meursault

Prix: Pour les rouges, comptez de 10€ à 15€ pour les appellations Villages et de 20€ à 30€ pour les Premiers Crus. Pour les blancs, de 10€ à 25€.

3 – Château de Chamilly, Côte chalonnaise

Site web: http://www.chateaudechamilly.com/
Téléphone: +33 (0)3 85 87 22 24
@email: contact@chateaudechamilly.com
Adresse: Château de Chamilly, 71510 CHAMILLY, Bourgogne FRANCE

Château de Chamilly

Château de Chamilly

Ex Nihilo Nihil: “rien ne vient de rien”, telle est la devise des Desfontaine. Un trio de choc mené par Véronique, la mère, et ses deux fils Xavier et Arnaud. Edifié au XVIIème siècle, le magnifique château est resté dans la famille depuis plusieurs générations. Cette ancienne exploitation agricole située à 25 km au sud de Beaune et 20 km au nord-ouest de Chalon-sur-Saône s’est convertie en 1970 à la viticulture.

Après leurs études au lycée viticole de Mâcon, les deux frères ont parcouru l’hémisphère sud pour se faire la main dans les vignobles du nouveau monde avant de rentrer à la maison en 2007, pour reprendre l’exploitation familiale.

Sans revendiquer de labels particuliers, ils travaillent dans le respect de la nature et du terroir, dont ils cherchent à extraire le meilleur. “Travailler de mieux en mieux c’est être de plus en plus discret jusqu’à devenir transparent devant le Climat.”

L’accueil: 4/5
Lorsqu’ils ne sont pas à la vigne ou dans le chai, Xavier et Arnaud aiment recevoir les visiteurs et leurs clients et leur raconter l’histoire de ce château qui est celle de leur famille.

Le domaine: 5/5
Plus qu’une grande ferme, le château de Chamilly se présente sous la forme d’une grande bâtisse qui porte le poids de l’histoire et qui fait fasse à une cour traditionnelle. Celle-ci est entourée de bâtiments agricoles et d’un chai de vinification. Ces lieux nous font remonter dans le temps.

Le vin: 3/5
C’est dans ce chai que la famille Desfontaine vinifie ses Mercurey, ses côtes chalonnaises, ses vins blancs de Montagny, en appellation village et premier cru. N’oublions pas son crémant et son marc de Bourgogne.

Prix: pour les rouges, de 15€ à 20€ pour une appellation Village, de 20€ à 30€ pour un Mercurey Premier Cru. Côté blanc, comptez de 10€ à 20€.

4 – La Soufrandière, Côte Macônnaise: la passion du Chardonnay

Site web: http://www.bretbrothers.com/
Téléphone: +33 3 85 35 67 72
@email: contact@bretbrothers.com
Adresse: 125 Rue aux Bourgeois, 71680 Vinzelles, France

La Soufrandière, c’est une fratrie et une sacrée dose de passion. Repris en 2000 par la jeune génération, le domaine incarne le renouveau de l’appellation Pouilly-Vinzelles. Une prise de conscience qualitative, l’écoute du sol et de la plante, et la maîtrise des enjeux commerciaux lui ont donné un nouveau souffle.

Quand on va voir les frères Bret, il faut en effet s’attendre à passer autant de temps dans la vigne que dans le chai. Ce n’est pas un hasard si ils ont non seulement fait le choix de passer leur vignoble en viticulture biologique, mais également de lui appliquer les préceptes de la biodynamie.
Le résultat ? Le meilleur du Chardonnay, grâce à des Pouilly-Vinzelles onctueux, aux arômes de noisettes et de beurre.

L’accueil: 4/5

Jean-Philippe ou Jean-Guillaume vous accueillent avec la volonté manifeste de vous parler de leurs vignes autant que de vous faire goûter leurs vins.
C’est avec une passion non dissimulée qu’ils vous amènent dans leurs vignes, observer la terre, analyser l’état des baies, avant de vous amener dans leur chai découvrir les bouteilles dont ils sont si fiers.

Le tinailler de la Soufrandière

Le tinailler de la Soufrandière

Le domaine: 3,5/5
Un vieux tinailler trône au milieu d’une parcelle de vigne, qui donne son charme à ce vignoble. “Tinnailler” est le nom que l’on donne dans le Mâconnais et le Beaujolais au local où l’on stockait le matériels servant au travail de la vigne, les cuves et les pressoirs.

Le vin: 3,5/5
Le meilleur d’un cépage (le chardonnay) et d’une appellation (le Pouilly-Vinzelles)

Prix: comptez de 15€ à 40€ pour une bouteille de Pouilly-Vinzelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *