Les news vin du mois de septembre

Le mois de septembre signe la fin des vendanges et le début de la vinification dans l’hémisphère nord.

Quel bilan tirer des vendanges ? 2017 sera-t-il un grand millésime ?

Les actualités du vin en France

Commencées fin août ou début septembre selon les vignobles et les cépages, les vendanges se sont achevées entre fin septembre et début octobre. Les vendanges sont souvent un moment de stress pour les vignerons qui suivent de très prés la qualité et la quantité de la récolte.

Particulièrement précoces et étalées dans le temps, les vendanges 2017 peuvent se réjouir d’avoir été épargnées par les maladies. Les constats varient cependant d’un vignoble à l’autre.

A ce jeu-là, la Bourgogne est la grande gagnante des vendanges 2017. Relativement épargnée par le gel printanier, la récolte a atteint un volume proche des records, en hausse de 20% par rapport à 2016. La vendange est également de qualité. Les vignerons ont désormais tous les éléments en main pour vinifier d’excellents vins et faire de 2017 un grand millésime.

Si la Bourgogne sourit, les vignerons font grise mine à Bordeaux. Le vignoble a souffert du gel au mois d’avril et les volumes récoltés sont en baisse historique de 40%. C’est également le cas dans les Charentes, en Alsace et dans le Jura. Les vignerons ont pu se rassurer en constatant que leur récolte est saine, les raisins sont beaux et la qualité s’annonce être au rendez-vous.

Les vignerons bordelais ont tout essayé pour lutter contre le gel en avril. source lacroix.com

Dans la Loire et le Beaujolais, les vignerons sont également enthousiastes quant à la qualité de leur récolte mais déçus par le volume.

2017 sera donc un millésime de qualité qui produira des vins de caractère et de garde, mais en faible quantité.

Seuls les raisins destinés à la vinification de vins liquoreux n’ont pas encore été vendangés. Leurs vendanges s’étaleront jusqu’au mois de janvier pour les vins de glace !

Les actualités du vin en Europe

Dans le reste de l’Europe, la situation n’est guère meilleure. Le gel, les orages de grêle et la sécheresse ont durement éprouvé la récolte. Ce qui était redouté avant les vendanges se confirme : une baisse de la récolte de l’ordre de 14% par rapport à la moyenne des cinq dernières années.

Presque tous les pays sont concernés: l’Allemagne (-11%), l’Espagne (-15%), l’Italie (-19%), la Croatie (-41% !).
Seuls quatre pays tirent leur épingle du jeu: le Portugal (+4%), la République Tchèque (+8%), l’Autriche (+12%), et la Roumanie (+35% !).

Il faudra donc compter sur les vins d’Europe de l’Est en 2017 !

Les actualités du vin dans le monde

Ailleurs dans l’hémisphère nord, les vendanges n’ont pas été de tout repos non plus.

En Californie, une vague de chaleur historique a desséché les raisins. Même les cépages connus pour leur résistance à la chaleur comme le cabernet sauvignon ont été touchés. Pour sauver la récolte qui s’annonçait pourtant radieuse, les vignerons californiens ont eu recours à… l’arrosage. L’arrosage est en effet une pratique autorisée dans certains vignobles du nouveau monde, mais strictement interdite en Europe pour les vins d’appellation.

Conséquence, une baisse des volumes récoltés pouvant aller jusqu’à 20%. Quant à la qualité, il faudra beaucoup de travail dans le chai pour équilibrer les vins, mais les vignerons sont optimistes. « Ce sera un bon millésime. Il sera simplement limité en volume » annonce un vigneron dans la presse locale.

Cette vague de chaleur, le Québec l’a également vécue, mais elle a eu l’effet inverse. Après un été pluvieux, la maturité du raisin avait pris un tel retard que nombre de vignerons annonçaient une année catastrophique. Mais le temps chaud et sec du mois de septembre a sauvé la récolte qui s’annonce désormais prometteuse.

Les actualités sur vinsdumonde.blog

Sur vinsdumonde.blog, le mois de septembre a été marqué par l’oenotourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *